Abbaye de la Lucerne 2021

Enfin calmé de sa rage, le frère Pitancier abandonna le pauvre Flodoard pendu à sa colonne, sanguinolent. Puis il s’en alla se vidanger, non sans punir davantage son novice.

- Je vais te laisser accroché là un moment ça te passera l’envie de recommencer tes sales tours.

Puis il remonta l’escalier en soufflant fort.  

A l’autre bout du sombre couloir, les trois enfants de Scissy, abrités par Jacquouilles qui n’en menait pas large, se maudissaient de leur lâcheté. Ils se sentaient responsables de la disgrâce de Flodoard qui n’avait pas hésité une seconde à se sacrifier pour qu’ils recouvrent leur liberté. Tola, la tête sous sa couverture se demandait bien maintenant dans quel pétrin lui et ses frères s’étaient bien fourrés. Qu’adviendrait-il des enfants coincés avec Jacquouilles dans un réduit obscur à la merci de la moindre perquisition qu’ordonnerait l’abbé. Et s’il parvenait à se réfugier quelque part dans cette vaste abbaye, comment pourraient-ils s’en échapper alors qu’elle était cernée de toutes parts par le cordon des troupes de Crotoy. Il pensa à Galfand qui lui-même devait être recherché par d’autres patrouilles. Bouclés dans leurs cellules, ils étaient maintenant dans l’impossibilité d’espérer la moindre communication avec lui. Tout reposait maintenant sur Jacquouilles et sa capacité à organiser la fuite des enfants. Leurs chances paraissaient bien minces. Quand à eux, ils avaient échoué et tout comme Somba, ils risquaient  bientôt se retrouver dans les mains de Crotoy et de ses sbires. Décidément  leur avenir n’était pas rose. Ils s’entre-regardèrent dans la faible lumière de leur geôle, bien décidés à vendre chèrement leur peau…  


A suivre ….