accueil Estran ressources Molly Malone ceux de Scissy contacts

 

                        








The Dubliners



Molly Malone

Ou Cockles and Mussels

Dans la belle ville de Dublin
où les filles sont si jolies

J’ai posé les yeux sur la douce Molly Malone
Alors qu’elle poussait sa charrette
à travers les rues larges et étroites
En criant : « Coques et moules ! Fraîches, bien fraîches ! »

Refrain
Fraîches, bien fraîches, fraîches, bien fraîches
En criant : « Coques et moules ! Fraîches, bien fraîches ! »

Elle était marchande de poisson
Mais pour sûr ça n’avait rien d’étonnant
Car c’est ce que son père et sa mère étaient
Et chacun d’eux auparavant poussait sa charrette
à travers les rues, larges et étroites
En criant : « Coques et moules ! Fraîches, bien fraîches ! »

Refrain
Fraîches, bien fraîches, fraîches, bien fraîches
En criant : « Coques et moules ! Fraîches, bien fraîches ! »

Elle mourut d’une fièvre
Et personne ne put la sauver
Et ce fut la fin de ma douce Molly Malone
Mais son fantôme pousse sa charrette à travers les rues larges et étroites,
En criant : « Coques et moules ! Fraîches, bien fraîches ! »

Refrain
Fraîches, bien fraîches, fraîches, bien fraîches
En criant : « Coques et moules ! Fraîches, bien fraîches !

Chantée par Christy Moore