Camera Obscura n°5 : COVID 19


m

o

r

p

h

o

n

a

u

t

e

accueil Règne d'une pandémie ressources un royaume vivant ceux de Scissy contacts

Copyright Morphonaute 2021

Précédemment:

retour sur

le n° 21

Numéro 22 décembre 2023

 Grotte des Mille Bouddhas. Pak Ou. Laos 2018

"Nous serons plus fort moralement, nous aurons appris, et j'en tirerai les conséquences."

Emmanuel Macron  16 mars 2020

Le samedi 22 juillet 2018, nous nous présentons au port frontalier  de Tay Trang entre la République Socialiste du  Vietnam et la République Démocratique Populaire du Lao pour les formalités d’immigration et  le passage en territoire laotien. Au dernier check point, le douanier préposé prend notre température frontale puis nous laisse passer. Pas de fièvre. Mais est-ce un signe annonciateur ? Nous nous apprêtons à descendre la rivière Nam Ou, affluent du Mékong. Nous visitons à l’occasion quelques grottes surplombant le cours d’eau.  

Telle n’est pas notre surprise, trois ans plus tard, en septembre 2021, de lire dans une dépêche de l’AFP la nouvelle suivante :   des coronavirus très proches du Covid-19 ont été découverts par l’Institut Pasteur chez des chauves-souris au Laos, favorisant la thèse de la transmission animale .

L’hypothèse de la transmission de l’animal à l’homme se précise. Plus de deux ans après l’apparition du Covid-19, les recherches sur son origine se poursuivent. Des chercheurs de l’Institut Pasteur du Laos ont découvert trois coronavirus très proches de celui que nous connaissons. L’un des virus repéré par les chercheurs est le plus similaire jamais analysé jusque-là. Ces virus découverts grâce une étude sur 645 chauves-souris dans une grotte du Laos sont capables d’infecter les cellules humaines, comme le Sars-Cov2. Les résultats de cette étude, déjà dévoilés de manière anticipée en septembre 2021 sur la plateforme scientifique « Research Square », ont été confirmés et publiés officiellement mercredi 16 février 2022 dans la revue scientifique « Nature »




Dans le journal l’Alsace du 29 mars 2020, « le rassemblement évangélique de la Porte Ouverte chrétienne, du 17 au 24 février, a incontestablement été l’une des voies d’entrée du coronavirus dans l’Hexagone » et est considéré comme « le premier cluster majeur en France ». Une modélisation statistique et sanitaire transmise au conseil scientifique permet de dire mi-avril que, sans le rassemblement de Mulhouse, il y aurait en France quatre fois moins de personnes hospitalisées et que le pays serait au même niveau que l’Allemagne en termes de contamination. De nombreux fidèles ont été contaminés au cours de ce rassemblement à Mulhouse: au 11 mai 2020, on compte 31 décès pour mille contaminés parmi eux. Le gouvernement Macron, négligeant cet avertissement bien que l’OMS ait déclaré le 11 mars l’état de pandémie mondiale et malgré l’impacte  de l’épidémie qui s’est implacablement répandue en Italie s’obstine à maintenir la date du 15 mars 2020 pour le déroulement du premier tour de sélection municipale. Pour notre famille, cette date a déjà été retenue pour l’organisation de la traditionnelle rencontre annuelle où à cette occasion un gite de groupe est réservé pour une trentaine de personne. La famille étant bi-nationale, la plupart des participants arrivent de Belgique pour se rendre en baie de Somme dans cette location de week-end, pour fêter dignement  cet événement entre frères, sœurs, oncles, tantes, cousins et grand-parents.

17 novembre 2019. La ville de Wuhan, dans le centre de la Chine, fait état d’un cas de malade atteint d’un nouveau coronavirus proche du sras. C’est en fait le premier cas de Covid-19 confirmé. La ville se confinera totalement trois mois plus tard.

♦ 9 janvier 2020. Après avoir été alertée par des cas de cette pneumonie atypique qui se développe en Chine, l’OMS annonce que cette maladie est due à un nouveau coronavirus nommé provisoirement 2019-nCov. Le génome est dévoilé le lendemain.




Les français revenaient justement d’un semaine de sports ’hiver dans les Vosges. Le maintien des élections étant le prétexte à une sorte de garantie sanitaire pour maintenir la date de cette réunion. Le lendemain, 16 mars au soir, alors que tout le monde est rentré chez soi, le président français annonce que le premier confinement entre en vigueur dès le lendemain, 17 mars 2020. Les deux parties de la famille ne vont plus se revoir pour leur traditionnelle réunion annuelle que trois ans plus tard. Les périodes de confinements vont alors se succéder. Dès le 30 mars 2020, le nombre de décès en France est estimé à plus de 3000, chiffre multiplié par 10, à la mi-juillet.

Les relations entre la plupart des membres de la famille vont se poursuivre de manière sporadique, par téléphone ou messagerie numérique, la libre circulation étant sévèrement compromise au gré des décisions politiques et sanitaires des deux pays.